Rejoignez-nous !

« Mais toi, tu préfères la Belgique ou l’Italie? »

girouette

Voilà. En Belgique, « notre » Euro va enfin débuter en ce 13 juin (à 21 heures, sauf pour ces judas de supporters de l’Espagne qui jouent à 15h, mais passons). Et avec lui, vont revenir ces questions que l’on déteste, mais qu’on entend tous les deux ans. Exemple, au hasard: « Toi qui est Italien d’origine (*NDLR: ça vaut aussi pour espagnol, français et toute autre nationalité), tu vas tenir pour qui? »

Vraiment lourd. Et pourtant, le phénomène est en plein boum. Qui plus est depuis que les Diables parviennent à se qualifier pour les compétitions majeures. Parce qu’avant, c’était plus facile. La question ne se posait pas et on n’hésitait pas à remonter loin, très loin même, dans son arbre généalogique, histoire de se donner du « crédit » à l’heure d’afficher ses couleurs. D’autres couleurs.

De 2008 à 2012: « L’oncle de mon cousin est à moitié espagnol. J’adore La Roja! D’ailleurs, je vais chaque été en vacances à Lloret, hein! »

Pendant la Coupe du monde 2006: « Forzaaaa Italiaaaa! Si si, j’ai toujours suivi la Squadra! On regarde les matches avec mon cousin Giova! »

Mais aujourd’hui, la donne a changé. Pour de sombres motifs qui n’ont rien de sportif, les uns voudraient que les autres « choisissent ». Il faut montrer patte blanche, ou, mieux, noire jaune rouge. D’aucuns vont même jusqu’à y voir un symbole d’intégration. Si si, en 2016, on en est là. Croyez-moi. Le football, Coupe du monde et Coupe d’Europe en tête, font resurgir des pulsions nationalistes souvent/parfois nauséabondes. Ceux qui, jadis, tournaient le dos à une formation belge en panne de résultats (Igor, M’Bo, si vous nous lisez…) se donnent aujourd’hui le droit de valider le statut de « vrai supporter » à ces « personnes d’origine étrangère » qui, ces dernières années, ont eu le malheur de vibrer pour d’autres équipes. Triste.

« Tu tenais avec l’Italie toi, avant, non? Je m’en souviens, tu avais klaxonné en 2006. Du coup, ce soir, tu vas tenir avec qui? Hein? Tu te sens plus Belge ou Italien? Si tu devais choisir? Si tu n’avais pas le choix quoi…? »

Arrêtons de croire que le football peut être révélateur de quoi que ce soit. Ce n’est que du football. Pour tout te dire, je connais même un mec d’origine portugaise qui commente avec passion les matches des Diables. Et qui fait ça très bien! Si, je te jure, c’est possible.


Retournez sur LgFoot en cliquant sur la croix >>>



 

Une info à envoyer? >>> redaction@lgfoot.be